La méthanisation, une filière d’avenir ?

Dans un contexte de plus en plus alarmiste sur l’évolution du climat, la méthanisation est un processus de génération d’énergie renouvelable en plein essor.

Dans un contexte toujours plus alarmiste sur l’évolution du climat et la sauvegarde de la planète pour les générations futures, la méthanisation se présente de plus en plus comme une solution pertinente à la fois pour la gestion des déchets et la production d’énergie renouvelable. Pleine de promesses, la méthanisation ne fait pourtant pas l’unanimité.

Alors qu’est-ce que la méthanisation ? Pourquoi ce procédé est-il en plein essor ? Quels sont les arguments des détracteurs de la méthanisation ? Autant de questions auxquelles Brandon Valorisation répond dans la suite de cet article.

 

Qu’est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation, ou digestion anaérobie, est un processus biologique naturel par lequel la fermentation ou dégradation de déchets organiques va conduire à la production combinée d’un biogaz et d’un digestat.

 

Les déchets organiques doivent être frais et peuvent être composés de résidus agricoles (fumiers, lisiers, résidus de culture…), sous-produits de l’industrie agroalimentaire, tontes de gazon, biodéchets ménagers (restes de repas, pelures de fruits et légumes), déchets de restauration ou du commerce ou encore des boues de station d’épuration.

 

Pour réaliser la méthanisation, ces déchets sont placés dans un digesteur, une installation hermétique qui les prive d’oxygène. Les bactéries naturellement présentes dans ces déchets ou ajoutées à ceux-ci vont alors s’y développer et produire du biogaz, un mélange de gaz contenant une proportion importante de méthane.

 

Ce biogaz peut ensuite être utilisé de trois façons :

  • S’il contient assez de méthane, il peut être injecté en petite proportion dans les réseaux de gaz de ville; vous en consommez donc probablement sans le savoir ;
  • Ou il sera purifié pour ne garder que le méthane et obtenir ainsi la même qualité que le gaz naturel. C’est le biométhane, qui peut par exemple alimenter une station de recharge de véhicules au GNV (Gaz Naturel Véhicule) ;
  • Ou bien il est brûlé dans une installation de cogénération pour permettre la production simultanée d’électricité renouvelable intégrée au réseau électrique et de chaleur pour alimenter des bâtiments ou des installations industrielles ou agricoles aux alentours.

 

Autre résidu résultant de ce processus : le digestat. Il représente entre 70 et 90% de la masse introduite dans le digesteur et pourra être utilisé comme fertilisant naturel par les agriculteurs sur leurs champs.

Schéma de la méthanisation
Source du schéma : France Biogaz

 

La méthanisation est un processus très courant dans le milieu naturel. Le phénomène aurait été mis en évidence au cours 18ème siècle par Alessandro Volta, qui, lors d’une promenade, aurait observé du gaz s’échapper d’un marais. Et c’est au début du 20ème siècle que la première installation visant à produire du biogaz voit le jour en Grande-Bretagne, afin d’éclairer les rues d’Exeter.

 

Quels sont les apports de la méthanisation ?

On reconnait plusieurs avantages à la méthanisation.

 

En premier lieu, ce processus naturel permet aux agriculteurs de traiter les déchets qui sont produits dans leurs exploitations. Ces déchets organiques, lorsqu’ils se décomposent, produisent naturellement du méthane, un gaz à effet de serre plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2). Grâce au procédé de méthanisation, les gaz sont valorisés et ne s’échappent plus dans l’atmosphère. Il s’agit donc d’un bénéfice certain dans la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Aussi, la chaleur produite en parallèle de l’électricité n’est pas perdue. Elle peut servir de source de chauffage pour les bâtiments situés à proximité, réduisant ainsi les dépenses énergétiques en gaz naturel fossile ou en chauffage électrique.

 

Outre la création d’énergie verte (le biométhane), ces déchets produisent enfin le digestat, qui sert à la fertilisation des cultures. Le digestat vient donc en remplacement des engrais de synthèse et dégage moins d’odeurs que les lisiers non traités.

 

Au plan économique, la méthanisation a des avantages à plusieurs niveaux. Il peut s’agir notamment d’une solution locale de redynamisation de l’emploi dans la commune. Mais là où son impact est le plus fort, c’est pour les exploitants agricoles. Ce procédé peut en effet leur permettre d’accéder à des revenus complémentaires, alors que certaines exploitations ont du mal à survivre dans un contexte difficile. La méthanisation leur permet ainsi de diversifier leur activité et de maintenir de l’emploi.

Unité de méthanisation - Auteur : GrandBout

Un processus parfois décrié

Comme tout secteur nouveau qui se développe, des inquiétudes apparaissent de la part des habitants et collectivités.

Le digesteur étant hermétique, les odeurs produites lors de la fermentation ne devraient, à priori, pas déranger les riverains. Cependant, il peut y avoir des fuites de biogaz et ce mélange est fortement odorant en raison de la présence d’ammoniac et de sulfure d’hydrogène.

La crainte principale concerne le digestat et la pollution que son épandage sur les sols, pourrait engendrer (pollution de l’eau potable par infiltration, impact sur la biodiversité…). Le digestat est fabriqué à partir de déchets organiques qui peuvent contenir des nitrates, bactéries, pesticides, voire des résidus médicamenteux.

 

Ces craintes, surtout liées à la méconnaissance du grand public, expliquent en partie les délais d’instruction administrative particulièrement longs dans notre pays (entre 2 et parfois plus de 4 ans).

 

Un secteur qui se développe

Si le secteur de la méthanisation est bien développé dans certains pays comme l’Allemagne, il enregistre une croissance trop lente en France.

De jeunes entreprises se lancent sur le secteur de la méthanisation. C’est le cas notamment de la start-up Tryon, qui propose des unités de méthanisation destinées aux zones urbaines dans de petits conteneurs. En effet, ces unités locales, par leur taille, peuvent être installées à proximité des habitations et PME. La société a récemment reçu un prix de l’innovation du territoire Paris Ouest La Défense.

 

Pour accélérer l’essor du biogaz en France, la plateforme d’innovation CertiMétha est attendue en 2019.

 

Enfin, des partenariats sont signés pour investir dans la méthanisation. C’est le cas en Ardennes par exemple, où le Pacte Ardennes vise à financer 27 actions à hauteur de 12 millions d’euros. Également en 2019, la région Ile-de-France et la direction régionale Ile-de-France de l’Ademe ont lancé un troisième appel à projets commun pour développer la méthanisation. Le ministère de l’agriculture a quant à lui lancé, avec la Banque Publique d’Investissement, une offre de prêt sans garantie pour 400 nouveaux projets de méthanisation.

 

 

Pour en savoir plus sur la méthanisation et son fonctionnement, voir la vidéo « La méthanisation, un enjeu d’avenir », par la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais :

 

Les sources de cet article :

www.methanisation.info
https://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/methanisation.php4
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-methanisation-en-10-questions.pdf
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/la-methanisation-un-procede-qui-ne-fait-pas-completement-l-unanimite-1549556384
http://www.pnr-vexin-francais.fr/fichier/pnr_document/280/document_fichier_fr_affiches_methanisation_arene.pdf
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/neuilly-il-veut-valoriser-les-dechets-localement-30-09-2018-7907205.php
https://incubateurs.parisandco.com/Startup/Portraits-de-startup/Tryon-la-solution-de-micro-methanisation-locale-et-cles-en-main
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/agriculture-pleine-de-promesses-mais-decriee-la-methanisation-divise_131730
https://www.quelleenergie.fr/magazine/energies-renouvelables/zoom-methanisation-energie-verte/
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/biogaz-une-plateforme-d-innovation-bientot-ouverte-aux-entreprises-780134.html
https://www.dhcnews.com/biogaz-ardennes-investir-unites-methanisation/
https://www.affiches-parisiennes.com/l-avenir-energetique-de-l-ile-de-france-dans-la-methanisation-8959.html
http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/lancement-d-un-pret-sans-garantie-pour-400-nouveaux-projets-de-methanisation-1145-147620.html
L'actualité