Les drones dans tous leurs états !

Selon une étude du SESAR, 7 millions de drones loisirs, 415 000 drones commerciaux et 3 000 drones militaires survoleront nos villes en 2050. Si certaines questions peuvent se poser, il existe des avantages à leur utilisation. Voici une sélection drones utiles, originaux et parfois farfelus.

Selon une étude du SESAR, 7 millions de drones loisirs, 415 000 drones commerciaux et 3 000 drones militaires survoleront nos villes en 2050.

Certains, comme le FBI et les autorités de régulation aérienne, s’inquiètent de ce boom et commencent à s’interroger sur les menaces de telles machines en matière de sécurité ou de piratage de données.

En effet, les drones peuvent être utilisés pour des missions d’espionnage ou de surveillance par des individus malveillants. Autre risque : qu’ils s’écrasent sur un civil ou provoquent un incident dans les airs.

Mais si certaines questions peuvent se poser, il n’en reste pas moins qu’on peut trouver des avantages à leur utilisation.

Pour fêter les premiers départs en vacances, Brandon valorisation aborde le sujet de façon positive et met en lumière quelques drones utiles, originaux et parfois même farfelus.

Les drones-espions

En Chine, le gouvernement a récemment conçu des drones-espions chargés de surveiller les frontières avec les pays sensibles comme l’Afghanistan ou l’Inde. Assez surprenant, ils ont l’apparence… de pigeons ! Ces drones sont équipés de caméras, de capteurs GPS et de systèmes de communication par satellite. Ils se confondent avec les pigeons grâce à leurs battements d’ailes et leur vol silencieux.

drone chine
South China Morning Post

Sources : sputniknews.com et Parismatch.be

Le drone-sauveteur

Saviez-vous qu’il existait des drones-sauveteurs ?
C’est le cas d’Helper, drone Français spécialisé dans l’aide pour le sauvetage en mer.

Ce drone surveille la plage sur une étendue de 2 kilomètres et vient en appui des sauveteurs côtiers. S’il repère une personne en difficulté, il peut lui apporter les premiers secours en lui faisant parvenir une bouée gonflable. Son GPS intégré permet ensuite de guider les sauveteurs.

Drone sauveteur
Photo : Le Figaro

Sources : villeintelligente-mag.fr et Le Figaro

Le drone-taxi

Le 30 mai dernier, la Suisse a annoncé le lancement d’une étude sur le sujet des drones-taxis dans le cadre d’un programme lancé par la Commission Européenne sur la mobilité urbaine.

Cette étude doit permettre d’évaluer l’intérêt de ce projet pour la population ainsi que sa faisabilité.

L’objectif ? Désengorger les routes du canton de Genève, de plus en plus fréquentées.

Les résultats de l’étude sont attendus pour 2019 et le premier démonstrateur pour 2020 en cas de résultat positif.

Source : Apps-drones.com

Le drone-parapluie

Si vous faites un golf et que vous souhaitez vous protéger du soleil, vous apprécierez certainement ce drone-parapluie fabriqué par la société japonaise Asahi Power Service Company. Sans canne pour le tenir, il est capable de détecter le haut de votre tête et de s’y verrouiller pour rester au-dessus de vous.

Pour le moment, il ne peut voler que pendant une vingtaine de minutes par charge et n’est pas encore imperméable, mais des améliorations sont prévues.

Drone parapluie
Photo : Soeanews24.com

Source : Soranews24.com

Les drones-photographes

De plus en plus de voyageurs utilisent un drone pendant leurs vacances pour immortaliser leurs souvenirs. Les vues aériennes, le survol de sites inaccessibles… tout cela est rendu possible grâce aux drones, de plus en plus abordables.

Toutefois, si vous souhaitez acheter un drone pour cet été, n’oubliez pas de vous renseigner sur la réglementation en vigueur !

Drone photographe

Et vous, connaissez-vous d’autres drones avec des usages différents ?

Autre source :  Maddyness

L'actualité