Les innovations dans le handisport

Brandon Valorisation a décidé de consacrer ce mois-ci un article sur les innovations visant à faciliter et promouvoir la pratique d’un sport pour les personnes handicapées.

Avec pas moins de 54 médailles à leur actif pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020, ces athlètes Français, mais aussi ceux des autres nations, nous ont fait vibrer pendant de longs moments d’exception. Pour saluer leurs performances incroyables et démontrer que la technologie peut faciliter leur intégration, Brandon Valorisation a décidé de consacrer ce mois-ci un article sur les innovations visant à faciliter et promouvoir la pratique d’un sport pour les personnes handicapées.

 

 

Cyclisme : se diriger avec la 5G

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est possible pour une personne malvoyante de courir sur un vélodrome. C’est ce qui est arrivé au champion paralympique Tristan Bangma en 2020. Habituellement, ce cycliste déficient visuel courait sur la piste en tandem avec un pilote. Vodafone lui a permis de courir en solo grâce à une invention prototype composée de deux scanners disposés sur son vélo pour cartographier la piste et les coureurs aux alentours. Les images sont ensuite envoyées à un ordinateur qui les convertit en signal audio, ensuite transmis au casque du cycliste grâce à la 5G. Le son reçu lui permet d’entendre les vélos autour de lui et de se diriger sur la piste en anticipant les positions de ses concurrents. Cette prouesse n’est possible que grâce à l’innovation et à la rapidité de la 5G.

 

Ci-dessous la vidéo de présentation (en Allemand) :

En savoir plus sur la technologie Vodafone : www.vodafoneziggo.nl

 

Natation handisport : un bonnet connecté pour les nageurs

Associé au comité Paralympique espagnol, Samsung a lancé en 2016 un bonnet connecté pour les nageurs handisport, “Blind Cap”. Il permet aux nageurs avec une déficience visuelle d’être avertis de l’approche du bord de la piscine. Au lieu de les avertir en leur tapant sur la tête avec une perche, le coach utilise une montre connectée reliée au bonnet de bain. Lorsque le nageur approche du bord, le coach tapote la montre, ce qui va enclencher une vibration du bonnet. Il est ainsi prévenu qu’il doit préparer son demi-tour.

Voir la vidéo de présentation :

 

Des prothèses de plus en plus perfectionnées

Ce qui a peut-être le plus évolué au cours des 70 dernières années, ce sont les prothèses. Alors que les premiers modèles étaient en bois, elles sont désormais réalisées en fibre de carbone, très légères et adaptables à tout type de morphologie, et sont dotées de capteurs de tous types qui coordonnent, anticipent et favorisent les mouvements. Grâce à ces outils très évolués, de nouveaux records du monde ont pu être établis !

De plus en plus sophistiquées, on s’attend à ce qu’à l’avenir, les prothèses soient capables de restituer des sensations à ceux qui les utilisent, avec un meilleur contrôle, plus de précision, voire la “réparation” de certains sens. L’intelligence artificielle et les capteurs améliorent la mobilité grâce à une meilleure reconnaissance des mouvements désirés et l’apparition des exosquelettes permettra à terme aider aux déplacements. En exemple, Julien Vedani, ce Français atteint de sclérose en plaque, qui a gravi une partie du Kilimandjaro en août 2021 grâce à l’utilisation d’un exosquelette.

En savoir plus sur l’ascension de Julien Vedani.

 

Un fauteuil de plus en plus léger

Au fur et à mesure des évolutions technologiques, la réduction du poids des fauteuils des sportifs handisport se poursuit. Ils ont perdu près de 15 kg depuis les années 70-80, pour des appareils toujours mieux adaptés à la pratique sportive. Des innovations techniques permettent de créer des fauteuils dédiés à des sports particuliers, comme la randonnée, le foot-fauteuil, le handibasket, l’escrime handisport, le tennis handisport, etc. Chaque fauteuil est conçu selon les contraintes spécifiques de chaque discipline, avec 3 ou 4 roues, sangles, roues anti-bascule, ou autre.

 

Innovations dans le handisport

Innovation dans le handiski

Créé pour les personnes ayant des difficultés à accéder au ski, avec un handicap dit “invisible”, le SNOOC permet de faire du ski assis. Plusieurs points d’appui permettent d’augmenter sa stabilité, de même que la proximité avec la neige lors de la glisse. Il est accessible pour tous.

Encore une innovation !

En savoir plus : https://snooc.ski/blogs/infos/innovation-dans-le-handiski-ski

 

Hippolib, l’équitation accessible à tous

En 2012, après 6 ans de recherche, a été brevetée l’innovation Hippolib, une selle adaptée à différentes formes de handicap et qui répond aux impératifs de sécurité, au besoin de confort, et qui permet la performance. Grâce à son dossier, une personne présentant un handicap moteur peut être maintenue et positionnée de façon optimale et ainsi pratiquer son loisir en toute sérénité, avec un coussin qui s’adapte à sa morphologie.

En savoir plus sur Hippolib : www.mouvly.com/nos-sports/equitation/

 

 

Vous avez d’autres innovations spécifiques pour le handisport en tête ? N’hésitez pas à nous les partager, nous pourrions les présenter dans un prochain article !

 


Consultez le rapport “Stratégie nationale sport et handicaps – 2020-2024” : https://sports.gouv.fr/IMG/pdf/stategienationalesporthandicaps20202024.pdf

 

 

L'actualité