L’innovation dans les énergies vertes

A ce jour, 1/5ème de l’énergie mondiale provient de sources renouvelables et le secteur emploie 10,3 millions de personnes à travers le monde

A ce jour, 1/5ème de l’énergie mondiale provient de sources renouvelables. En 2016, il y avait 160GW d’installations dédiées aux énergies renouvelables dans le monde. C’est 10% de plus qu’en 2015, avec un coût inférieur de 25% ! Cette progression vient d’abord des nouvelles technologies solaires, qui apportent près de la moitié de la capacité additionnelle, suivies par l’énergie éolienne (contribution à hauteur de 15%).

 

Suite à la COP 21, de nombreux pays se sont fixés des objectifs élevés en termes d’énergies renouvelables à horizon 10 à 15 ans. Les pays leaders en la matière sont la Chine et l’Inde, conscients des problèmes de pollution importants dans leurs villes. Le retrait des USA de l’accord de Paris n’empêche pas de s’attendre à des progrès significatifs dans les prochaines années, à l’image d’États majeurs des USA. [1]

 

De fait, ce secteur d’activité est marqué par une accélération de l’innovation. Cela s’est traduit en 2017 par une hausse de 43% du nombre de demandes de brevets déposées dans le monde sur ces thématiques d’après le cabinet EMW. Les demandes sont en effet passées de 10.500 en 2016 à 14.800 en 2017.

La Chine représente à elle seule plus de 76% des dépôts (11.295 demandes). Les USA, à la seconde place, en ont déposé près de 10 fois moins (1.534). Le premier pays Européen du classement serait la Grande-Bretagne, au 7ème rang mondial, avec 44 demandes de brevet. Ce chiffre reste cependant très faible.

EMW indique également que la majorité des demandes concernent l’énergie solaire (56%). [2]

 

Enfin, le secteur des énergies renouvelables emploie 10,3 millions de personnes à travers le monde selon un décompte de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables.

Graph : Répartition des emplois liés aux énergies renouvelables

Source : Brandon Valorisation d’après IRENA

 

La Chine apparait comme le premier bénéficiaire de ce marché, suivie par l’Union Européenne (dont 25% des emplois sont en Allemagne et 8% en France). Sans surprise, l’Afrique est le parent pauvre du secteur.

 

En 2017, les énergies renouvelables ont créé 500.000 nouveaux emplois dans le monde, soit +5,3% par rapport à 2016.

La majorité des emplois concerne l’énergie photovoltaïque et la bioénergie (biocarburants, biogaz, biomasse, etc.). [3]

 

 

[1] https://www.weforum.org/agenda/2018/01/clean-energy-renewable-growth-sustainable-key-trends/
[2] https://www.emwllp.com/latest/green-energy-patents/
[3] https://www.usinenouvelle.com/article/infographie-ou-sont-les-10-3-millions-d-emplois-des-renouvelables-dans-le-monde.N692199 
L'actualité